top of page
  • Photo du rédacteurAty'pique

Comment procéder à une reconversion professionnelle ?


Au cours de la carrière d'un professionnel il peut y avoir plusieurs tournants décisifs qui peuvent changer à tout jamais le quotidien. Le travail, aspect essentiel de la vie pour subvenir à ses besoins, s'épanouir et développer de nombreux projets, n'est pas nécessairement désagréable et difficile. Ainsi, de nombreux professionnels qui se rendent compte de cette réalité décident de se reconvertir professionnellement et de changer de voie à un moment de leur carrière. Pour vous aider, j'ai décidé de vous rédiger un article sur la reconversion professionnelle, étape pas étape.


Qu'est-ce qu'une reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle est une décision prise par un individu, qu'il soit salarié ou chef d'entreprise, résultant de sa volonté de changer d'activité et de carrière professionnelle. Elle est aujourd'hui largement encouragée pour encourager les professionnels à remettre en question leurs choix d'orientation, pour se tourner vers une vocation qui leur permettraient de s'épanouir.


Elle consiste au changement de voie, de métier, d'un professionnel, vers de nouveaux horizons qu'il n'a jusqu'alors jamais commercialisé.


Pourquoi se reconvertir professionnellement ?

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent pousser un individu à se reconvertir professionnellement. Et il n'y a pas de situation particulière pour ça, ça peut arriver à tout moment :


  • Un désir de changer de voie, de domaine d'activité, tout simplement. Par exemple, de passer du BTP à l'art !

  • L'ambition de gagner mieux sa vie

  • Un besoin de changer de rythme (heures et jours de travail)

  • Une envie d'être plus heureux ou épanoui dans son travail

  • Vouloir découvrir de nouvelles choses ...

Peu importe la raison qui vous pousse à vous reconvertir, elle est tout à fait légitime. Le travail ne doit pas être subit, il doit être apprécié et il doit vous permettre de vous épanouir et de vous sentir bien au quotidien. Il doit vous donner envie de vous lever le matin et vous devez avoir la sensation que vous êtes considéré à votre juste valeur.


À qui s'adresse la reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle s'adresse à tout type de personne, il n'y a ni genre, ni âge, ni même situation professionnel. Il n'y a qu'une seule et même raison qui poussent ces personnes à un choix commun : le désir d'un changement important sur le plan professionnel. Pas seulement une promotion, pas seulement une mutation, mais le désir de changer de métier, de débuter une nouvelle carrière, et peut-être même de devoir reprendre des études pour cela.


Ainsi, on peut se rendre compte à 20 ou 25 ans, en pleine année de licence ou de master, que la voie qu'on a choisi n'est finalement pas celle qui nous plaît.

On peut découvrir à 35 ans, après 15 années de travail, qu'on veut donner plus de sens à sa carrière.

On peut conclure à 50 ans, que la carrière que nous avons mené ne nous plaît pas, ne convient plus à notre rythme, et qu'on veut passer les 10 années de travail qui nous reste à faire quelque chose qui nous rend heureux.


Qui que vous soyez, il y a toujours une façon pour vous d'arriver à atteindre vos objectifs de reconversion professionnelle.


Préparer la reconversion professionnelle

Bien garder sa solution financière

Dans un premier temps, il ne va pas falloir craquer sur un coup de tête, sinon, vous êtes plus près du Burn-out que de la reconversion. Pour une reconversion professionnelle réussie, il faut vous assurer que la transition sur le plan financier ne sera pas trop brutale. Ainsi, gardez bien votre solution financière dans un premier temps. Si vous êtes salarié, ne démissionnez pas. Vous risqueriez de perdre tous vos droits au chômage, ou votre solde de tout compte.


Continuez de maintenir vos entrées d'argent et n'hésitez pas à mettre un peu de côté petit à petit, ce pécule pourra vous être utile en cas de coup dur, ou si vous souhaitez vous former.


Faire un bilan de compétences

Dans un second temps, il peut être une bonne chose de réaliser un bilan de compétences. Que vous ayez une idée de projet qui vous obsède (ou pas), il est important de faire un bilan de compétences pour voir où vous en êtes et pour préparer votre projet.


Ce petit examen, que vous pouvez passer dans le cadre d'une recherche d'emploi ou même en tant que salarié, vous permettra de faire le point sur vos compétences professionnels, et l'ensemble des sujets que vous maîtrisez. Cela vous permettra de connaître vos opportunités et de vous donner des idées de projet auxquelles vous n'auriez peut-être pas pensé.


Aussi, le bilan de compétence vous permettra d'être accompagné par un ou plusieurs professionnels qui ont l'habitude d'accompagner des adultes en pleine reconversion.


Faire un bilan de nos charges et responsabilités

Avant de passer à l'action, il est indispensable de prendre en compte vos charges et vos responsabilités. À savoir, toutes les choses qui pourraient représenter un risque pour vous ou vos proches si vous changez d'emploi.


Cela prend notamment en compte dans le cas du calcul du budget :

  • Le calcul de vos dépenses mensuelles de base, loyer, courses, essence, abonnement téléphonique, tv, internet...

  • Le calcul des dépenses spécifiques, mutuelles, assurances, cantines, bus, abonnements applications, logiciel, activités culturelles et sportives, garderie, tabac, ...

  • Le calcul des grosses dépenses à l'année (impôts divers, facture gaz, élec, eau..)

Mais aussi de nombreuses autres dépenses diverses auxquelles vous pouvez être soumis. Faites un état des lieux et un calcul, concrètement, combien d'argent sort de votre compte chaque mois/année, de quoi avez-vous besoin au minimum ?


Faites également le point sur vos responsabilités, tant envers les établissements et structures publiques ou semi-publiques, que vos proches.

  • À qui allez vous devoir adresser un courrier pour votre changement de situation ? CAF? Pôle Emploi? Impôts? MDPH? ...

  • Quelles sont vos responsabilités en matière d'horaire ? Devez vous par exemple vous occuper de vos enfants ?

L'ensemble de ces coûts et responsabilités vous permettront de mieux préparer votre projet, et d'éviter de mettre tout le monde dans une situation de précarité, pour un mauvais calcul, ou un plan pas assez fignolé. Il est indispensable, si vous avez des responsabilités envers votre compagnon/compagne, ou envers vos parents/enfants/frères et soeurs, que vous les informiez de ce désir de changement de vie pour que tout le monde vive la transition la plus douce possible.


Préparer son projet de reconversion professionnelle grâce à des objectifs

Dans un premier temps, vous allez devoir vous fixer des objectifs afin de préparer votre plan d'action pour la meilleure reconversion professionnelle possible.


Le but, c'est de vous fixer des objectifs SMART. D'abord des objectifs à long terme, que vous déclinerez ensuite par des objectifs à moyen terme, et à court terme.


  • S, comme Spécifiques Spécifiques, cela veut dire en lien direct avec un travail, spécifiques sur un sujet. Chaque domaine (budget/étude/projet/administratif...) doit avoir ses propres objectif

  • M, comme Mesurables Vos objectifs doivent comprendre un seuil à atteindre, ils doivent être quantifiables, mesurables. Vous devrez pouvoir savoir si vous les avez atteint.

  • A, comme Acceptables, ou Atteignables ou Ambitieux Vos objectifs doivent être à la fois ambitieux, mais atteignables, avec une charge de travail mesurée et régulière qui permet un avancement significatif.

  • R, comme Réalistes Vos objectifs doivent être certes ambitieux, mais ne pas démotiver les troupes qui se mettront à la tâche. Ils doivent donc être réalistes.

  • T, comme Temporellement définis, Vos objectifs doivent avoir une dead-line, une date butoir dans le temps qui permettra de définir s'ils ont été atteints ou pas.


Je vous conseille personnellement de vous fixer des objectifs :

  • À la semaine,

  • Au mois

  • Au semestre ou au trimestre

  • À l'année

Effectuer des recherches pour établir les tâches à réaliser

Vos objectifs sont tels des étoiles qui vous guident, elles vous indiquent faiblement le chemin mais c'est vous qui allez devoir le construire et le parcourir.


En vous fixant des objectifs à long terme, comme le fait d'ouvrir une entreprise et de gagner votre vie, vous allez pouvoir les décliner à moyen terme, par exemple, la réalisation d'une formation, l"ouverture de votre société, l'obtention de vos premiers clients. À court terme, ces objectifs seront presque des tâches à effectuer, qui vous rapprocheront, étape par étape, de vos objectifs finaux.


Ainsi, si vous avez la volonté de vous reconvertir dans un métier que vous ne connaissez pas du tout, commencez par effectuer des recherches sur les diplômes indispensables, les formations possibles, ou la règlementation pour exercer.


Peu importe le nombre de question et le type de question, effectuez des recherches documentaires destinées à répondre à vos questions, à la fois sur les moteurs de recherche, à travers des articles ou encore des cours, et à la fois via les réseaux sociaux, dans les groupes professionnels, ou directement auprès de pros qui pourraient répondre à vos questions et vous chaperonner.


Établir nos lacunes et nos besoins

En fonction de vos recherches, vous serez plus à même d'établir la liste de vos lacunes et de vos besoins pour les combler. Vous pouvez manquer de :


  • Temps

  • Argent

  • Connaissance (théorie)

  • Logiciel

  • Matériel

  • Expertise (pratique)

  • ...

Le fait d'établir la liste de ces lacunes vous permettront de les combler avant même de passer à votre reconversion professionnelle, cela optimise votre réussite.

Dans mon cas, je souhaitais me reconvertir dans le web, j'ai établi mes lacunes en matière de SEO, de Marketing général, de connaissances sur le web. J'ai étoffé mes connaissances théoriques avec de nombreux cours qui en plus d'améliorer mon expertise, m'ont rendue plus polyvalente. Cette polyvalence m'a rendu force de proposition et capable de lier les différentes étapes du lancement d'une marque sur internet.

Financer sa reconversion professionnelle

Une reconversion professionnelle demande souvent un budget, de base, pour pouvoir assurer les dépenses quotidiennes et subvenir à ses besoins vitaux, mais aussi, dans le cas où vous voudriez vous former, acheter du matériel, etc.


Ainsi, il est indispensable de commencer à épargner au moment même où vous pensez "reconversion". N'hésitez pas à faire un retour sur vos dépenses mensuelles de l'année dernière grâce à vos relevés bancaires, pour vous aider, vous pouvez aussi utiliser une application comme "Bankin" qui vous permet de pré-catégoriser vos dépenses et de les ranger par type (professionnelle, essence, nourriture, loyer, santé...). Ainsi, vous serez plus à même de savoir où vous pouvez réduire le budget de dépense, pour l'épargner afin de servir à votre reconversion.


Si vous êtes salarié et que vous négociez la rupture conventionnelle, vous aurez la chance de toucher un solde de tout compte qui vous permettra d'avoir un petit pécule (en fonction de votre temps d'ancienneté, ça peut devenir un très gros pécule) afin de vous lancer sereinement dans votre nouvelle vie de professionnel. Vous aurez également des droits au Pôle Emploi, et accès à des aides utiles, notamment pour les futurs entrepreneurs.


Dans certains cas bien précis, et depuis le 1er novembre, certains "démissionnaires légitimes" peuvent être indemnisés par Pôle emploi.


Les aides pour se reconvertir professionnellement

Il existe plusieurs types d'aides lors de votre reconversion professionnelle, qui dépendent avant tout de votre statut.


Pôle Emploi aide les demandeurs d'emplois en reconversion grâce aux indemnités chômages, combinées à des formations professionnelles qualifiantes financées.


Pour payer une formation, vous pouvez faire appel à vos heures CPF (Compte Personnel de Formation), que l'on retrouve tant chez les salariés que chez les entrepreneurs.


Pour les chefs d'entreprise, ou auto/micro-entrepreneur, une demande de remboursement de votre formation peut être effectuée auprès de l'AGEFICE.


Pour les salariés (CDD ou CDI) il existe le CIF, qui vous permet de suivre une formation longue sans risque de perdre votre emploi, et tout en étant payé. Idéal pour se reconvertir!


La reconversion professionnelle étape par étape

Combler les lacunes en se formant

La première étape pour passer à l'action est de vous former dans les domaines dans lesquelles vous avez des lacunes. Une fois que vous vous lancerez pleinement, vous devrez avoir une parfaite maîtrise de votre nouveau domaine d'activité. Vous ne pouvez pas laissez les résultats de votre travail au hasard.


Ainsi, n'hésitez pas à vous formez de manière longue, en école par exemple. Lors de mes études d'Assistante de Service Social, la personne la plus âgée de ma promo avait 52 ans! Il n'y a pas d'âge pour reprendre plusieurs années d'étude.

Vous pouvez aussi faire appel à des organismes de formation ou à des professionnels indépendants pour vous former sur quelques heures ou semaines.


Enfin, vous pouvez suivre des cours et tutoriels, en autonomie, de façon gratuite ou payante. N'hésitez pas à consulter notre article sur les manières pour se former en ligne gratuitement.


Penser à préserver sa vie perso dans ce bouleversement

Dans votre changement de vie professionnelle, il est indispensable de penser à sauvegarder votre vie personnelle et à la préserver de tous ces chamboulements. Le changement de carrière peut mener à plusieurs semaines, voire mois de stress, de pression, de précaution, de surmenage.


Il est indispensable de continuer à prendre du temps pour vous, pour vos proches, et de ne pas mettre cette reconversion au centre de tout. Restez à l'écoute les uns des autres, et des besoins de chacun.


Gardez des activités de divertissement, culturelles, loisirs divers, sports. Trouvez un moyen d'évacuer la pression et d'être toujours disponible sur les plans émotionnel, physique et mental pour vos proches. Ceux-ci pourraient davantage mal vivre le changement dans votre comportement, que le changement de votre travail en lui-même.


Tester de premières expériences ou stages dans votre nouveau domaine

La reconversion n'est pas qu'une question de théorie, elle est surtout une question de pratique. Que ce soit pour un salarié qui aura besoin d'un CV représentatif de son expertise, ou que ce soit pour un professionnel qui a besoin d'exposer ses travaux, il est indispensable de commencer des projets et les mener à terme, afin d'avoir des expériences sur lesquelles se baser.


Pour cela, vous pouvez par exemple faire un stage en entreprise ou auprès d'un professionnel, vous pouvez tester de réaliser un projet gratuitement afin de tester votre offre et la satisfaction de votre client.


Vous pourrez ensuite vous servir de ces expériences pour justifier de la crédibilité de votre projet, et de votre nouvelle place de professionnel. Cela peut aussi vous faire des premiers avis clients positifs, ou des premières recommandations.


Revoir son CV et justifier de la reconversion auprès des employeurs futurs

Une fois que c'est fait, mettez votre CV à jour et faites en sorte de mettre en valeur les différentes expériences que vous aurez acquis, et les travaux que vous aurez mené à bien.


Dans votre CV, vous ne mettrez pas seulement à jour vos expériences professionnelles, mais aussi votre phrase d'accroche, le titre de votre CV, les compétences que vous mettrez en avant, ou encore votre présentation. Votre Lettre de motivation devra évidemment être également mise à jour. Afin de vous aider à faire un CV professionnel, efficace et convaincant, j'ai réalisé un article que je vous invite à consulter en complément.


Trouver un job ou se lancer en tant qu'indépendant ?

Peut-être que le CV n'est pas pour vous et que vous avez la volonté de vous lancer en tant qu'indépendant. À ce moment là, il va falloir vous poser encore plus de questions. Par exemple :

  • Quelle est la différence de rémunération ?

  • Quelle est la différence en matière de sécurité du travail ?

  • L'activité est-elle règlementée ?

  • Connaissez vous le statut idéal pour exercer ? Micro-entreprise ? EI ? SAS? ...

  • Avez-vous une base de clients qui seraient prêts à rendre votre activité rentable ?

  • Quelles seront vos obligations en matière de charges ? Administratif ? Déclarations en tout genre...

  • Quels vont être vos besoins en matière de local, matériel, licence ...

  • Quelles aides pouvez vous demander (l'ACRE par exemple)

  • Qu'allez vous devoir faire ? (Déclaration, compte en banque, impôt,...)

  • Comment allez vous trouver des clients ?

Le lancement d'une entreprise est complexe et ne doit pas être prise à la légère. Elle demande souvent de l'investissement, et un apport de votre part. Cela demande beaucoup de préparation effectuée avec rigueur. Pour vous aidez, n'hésitez pas à consulter mon article pour lancer son business et aller de l'idée à l'entreprise.


Lâcher son ancien job quand on est sûr de pouvoir assurer nos besoins

Rien ne vous empêche de maintenir votre emploi de salarié et de vous lancer en parallèle dans votre nouveau métier, soit à mi-temps, soit en tant qu'entrepreneur.


Ainsi, tâchez de ne quitter votre job que lorsque vous êtes certains de pouvoir subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille.


Le maintient des droits chômage peut être un réel avantage dans le cas d'un lancement d'une entreprise, c'est aussi pour pouvoir assurer dans cette étape, que je vous conseillais en début d'article de mettre de l'argent de côté.


Ne lâchez jamais votre job sur un coup de tête, cela ne veut pas dire que vous ne pourrez le quitter que lorsque vous serez riche! Seulement il est indispensable de vous assurer de pouvoir manger, dormir au chaud, etc.


Vous êtes à présent arrivé à la fin de cet article sur la reconversion professionnelle. J'espère que celui-ci vous aura aidé à franchir le pas. N'hésitez pas à me raconter votre histoire de reconversion en commentaire et à partager votre témoignage personnel.

Je vous remercie pour votre lecture.

Comentarios


Publicités :

Des difficultés à gérer votre communication seul ?

Notre agence vous propose de vous former, de vous accompagner ou de vous prendre en charge une partie ou la totalité de votre communication. De la définition de votre identité visuelle, à la réalisation et au référencement de votre site web, en passant par la gestion de vos réseaux sociaux, n'hésitez pas à nous demander de l'aide dans vos projets.

Vous souhaitez être formé au marketing ou à l'entrepreneuriat ?

Découvrez Formation Premier Pas, le nouveau service proposé par votre Agence web, de cours vidéo en ligne, disponibles 24/24H et 7/7J ! Notre plateforme vous propose plus de 20 modules de cours en e-learning à petit prix, pour que vous puissiez vous former à vos sujets préférés : création de site internet, réseaux sociaux, lancement d'entreprise... Nos formations peuvent faire l'objet d'une prise en charge du financement par l'OPCO ou le CPF !

Pour ne rien rater du blog, rejoignez la communauté!

Rejoignez le groupe sur Facebook !

Ou recevez notre Newsletter (un seul e-mail récapitulatif par mois)

Merci pour votre inscription !

Vous souhaitez devenir rédacteur guest ?

Publicités :

bottom of page