top of page
  • Photo du rédacteurAty'pique

La réalité de la gestion des réseaux sociaux


La gestion de réseaux sociaux, le boulot de Community Manager ou de Social Media Manager, des sujets qui suscitent l'attention et l'intérêt de nombre de personnes qui se posent énormément de question sur ce que cela implique concrètement, en matière de temps, de connaissances, ou encore de qualités. Ensemble, voyons les coulissons de la gestion de réseaux sociaux, mettons nous dans la peau du Community Manager pour défaire un à un les préjugés liés à ce métier du web.


Dans quel cas gère-t-on des réseaux sociaux au quotidien ?

On peut gérer des réseaux sociaux de manière personnelle, mais ce n'est pas du tout la même chose qu'une gestion professionnelle de plusieurs plateformes dans un objectif commercial.


Ainsi, on peut se retrouver à gérer des réseaux sociaux de manière professionnelle dans le cas :

  • D'un entrepreneur qui a besoin de développer la visibilité de sa propre marque

  • Du chargé de communication ou post à responsabilité du marketing web dans une entreprise

  • D'une agence web ou d'une agence de communication

  • D'un Community Manager ou d'un Social Media Manager

Souvent, et à tort, la gestion des réseaux sociaux est déléguée aux stagiaires ou aux apprentis, aux secrétaires ou autres, souvent dépassés par la gestion de ces réseaux et les objectifs demandés par leurs supérieurs.


Il existe de nombreux préjugés qui font croire que le développement sur les réseaux, c'est simple. Pourtant, chaque plateforme a ses particularités et a besoin d'être maîtrisée de manière indépendante, sans parler de tout le travail sous-marin qui articule l'ensemble de ces plateformes.

Les préjugés liés à la gestion de réseaux sociaux

Pour gérer les réseaux sociaux, pas besoin de connaissances

Souvent, les utilisateurs des réseaux sociaux pensent qu'il n'est pas plus difficile de gérer une plateforme de façon professionnelle, que d'y divaguer de façon quotidienne pour passer le temps.


La gestion de réseaux sociaux, ce n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser. Et elle demande de nombreuses connaissances, à la fois sur le net en général, sur la création de contenu, dans la sociologie et dans le commerce.


Il faut réussir à définir ou à suivre une stratégie qui aura non seulement pour but de communiquer, mais surtout de convertir des audiences en clients. Il faudra être capable de créer du contenu de qualité, tant visuel que texte, et de le promouvoir en fonction de différentes techniques de mise en avant spécifique à chaque plateforme.


Il faudra réussir ensuite à galvaniser cette communauté de sorte à ce qu'elle vous reste fidèle et se développe, en plus qu'elle n'interagisse avec vous pour vous permettre d'être de plus en plus mis en avant.


C'est simple et facile les réseaux sociaux

On pourrait croire, à première vue, que la gestion de réseaux sociaux c'est facile. Combien de fois ai je pu lire ou entendre "Enfaite un community manager il est là à publier un post sur les réseaux et à répondre à des commentaires." J'aimerais aussi pouvoir réduire mon métier à un long moment de divagation sur les réseaux et à quelques commentaires.


Cependant, chaque plateforme a ses propres particularités, ses propres outils, ses propres fautes à ne pas commettre et ses propres bonnes pratiques.

Il faut savoir s'adapter en cas de problème de dernière minute (qui sont fréquents), et réussir à maintenir la visibilité et l'évolution des comptes dans le temps. Il faut se tenir en veille, à l'affut de chaque nouvelle fonctionnalité, de chaque changement, de chaque opportunité.


On fait facilement le buzz sur les réseaux sociaux

Autre idée reçue complètement assourdissante, "tu fais du buzz et voilà, c'est simple et rapide". Faire le buzz est quelque chose de très compliqué, déjà parce qu'il faut différencier le bon buzz, du bad buzz. Et en général, les buzz font davantage partie de la seconde catégorie, provoqués à partir de scandales.


Aussi, le buzz peut s'en aller aussi vite qu'il est venu, il soumet à une pression énorme et souvent, à de nombreuses dégradations bêtes et méchantes auxquelles il faut faire face.


Non seulement un buzz est compliqué à créé, mais en plus, il est difficile à contrôler pour être bénéfique.

La réalité quand on gère des réseaux sociaux

Si vous voulez connaître la réalité d'un Community Manager ou d'un Social Media Manager, alors je vais vous la donner !


Créer, recommencer encore, et encore, et encore

La première réalité dans la gestion de réseaux sociaux c'est le rythme de création. Il est de notre devoir de créer de quoi alimenter l'ensemble des plateformes de nos clients. En général, soit nous créons de A à Z les visuels, soit nous devons partir de visuels fournis par le client et y apporter d'éventuelles retouches.


La vérité sur la création, c'est qu'en général, on créer quelque chose, qu'on va devoir retoucher à plusieurs reprises sous la demande du client, qui peut changer d'avis, ne pas être sûr de lui, et revenir sur les différentes versions fournies.


Ensuite, c'est de la création, régulière, chaque semaine, chaque mois, pour s'assurer que le compte soit toujours régulier dans la proposition de contenus de qualité.

C'est un nombre de médias impensable à trier, et à supprimer régulièrement pour ne pas saturer nos différentes cartes mémoires, et disques durs.


Être une source inépuisable d'inspiration

Devoir créer sans cesse, cela demande d'être une source inépuisable d'inspiration, d'être force de proposition, autrement dit, d'être une boîte à idées.


Le métier de Community Manager demande énormément d'imagination et de créativité. Il demande beaucoup d'adaptation, pour se mettre dans la peau d'une nouvelle marque, d'une nouvelle audience cible, afin de créer le contenu le plus optimisé afin de générer le plus de résultat possible.


Il faut savoir se renouveler, jouer avec les sujets d'actualité, savoir prendre position, dans une communication bienveillante et moderne.


Analyser, rechercher, et triturer sans cesse son cerveau

La gestion des réseaux sociaux demande également une analyse et une veille constante du compte et du marché sur lequel on se développe. Cela demande de nombreuses recherches, et beaucoup d'énergie mentale.


Que ce soit les veilles via les outils statistiques, les analyses et audits manuels, on se retrouve à analyser un grand nombre de données, éléments de comptes, statistiques en tous genres, tendances d'achats, audience.

Il faut constamment avoir les yeux partout et avoir le cerveau en ébullition pour s'adapter en temps réel.


S'adapter aux autres et avoir une relation client du tonnerre

Gérer des réseaux sociaux demande énormément d'adaptation. Constamment, le Community Manager doit prendre soin de s'adapter à ses clients, ainsi qu'à la cible de ses clients.


Il faudra alors adapter le type de contenu, le type de stratégie, le type de plateforme, le type d'ambiance de communication voulu, le type d'approche et le moyen de convertir des clients.


Il faudra s'adapter à la cible et avoir une excellente relation client, d'abord auprès de vos clients, pour que ceux-ci se sentent en confiance et bien accompagnés, ainsi qu'auprès de la cible de votre client, afin que vous optimisiez la manière de convertir.


La relation client peut mettre le mental et la patience à rude épreuve, on peut avoir à faire à des trolls, des personnes qui sont bêtement méchantes, ou encore, des personnes qui tentent de parasiter la marque en demandant des produits gratuits ou autres. Il faut réussir à répondre à la demande de tous, toujours avec courtoisie, voire avec humour, même lorsque les utilisateurs nous tapent sur le système.


Le travail fantôme de la gestion des réseaux sociaux

La gestion des réseaux sociaux comporte énormément de travail fantôme, ce que j'appelle le travail fantôme, c'est le travail qui ne se voit pas, et qui pourtant, est essentiel au bon développement des plateformes.


En général, il s'agit de travaux sur la planification, la stratégie, le temps de conception et de création des visuels. Il peut s'agir aussi de travail pour fidéliser l'audience, ou pour la développer. Ainsi, il y a la partie visible de l'iceberg, et tout ce qui est caché. La gestion de réseaux sociaux ne se synthétise pas à la publication de posts et de storys, au fait d'avoir un joli profil et de répondre aux messages privés des gens, ou à leurs commentaires.


C'est toute une étude du projet et du marché visé, c'est la définition d'un plan stratégique avec des objectifs précis et un plan d'action. C'est une identité visuelle à respecter au cours de chaque création, et c'est la prévision de calendrier de diffusion réguliers et complets.


Le métier de community manager comprend encore bien d'autres tâches.


devenir community manager realite gestion reseaux sociaux

Les problèmes de dernière minute sur les réseaux sociaux

Travailler avec les réseaux sociaux, cela veut également dire devoir composer et réagir rapidement en cas de problème de dernière minute. Les différents outils avec lesquels nous travaillons peuvent être amenés à avoir des bugs, à évoluer, ou même à disparaître.


Le community manager rencontre fréquemment des problèmes de dernière minute, par exemple :


  • Un post planifié qui ne s'est pas posté ou un post qui ne veut pas se publier

  • Des # inefficaces ou des problèmes à la publication de la description

  • Un problème de visibilité

  • Un problème de blocage

  • La gestion de partenaires extérieurs et de leurs propres lacunes

  • Un problème de visuel

  • Un raté au moment d'un évènement ou d'un concours

  • Un débat réactionnaire ou de la méchanceté/moqueries

  • Un problème avec la publicité


Il faudra apprendre à composer avec ces problèmes, et à réagir de manière rapide et efficace, de sorte à satisfaire les besoins de votre client malgré tout, et de garder la maîtrise de ce qu'il se passe sur les comptes que vous gérez.


Être visionnaire et prévoyant à défaut d'être médium

Le Community Manager ou le chargé de communication se devra d'être visionnaire et prévoyant à défaut de pouvoir lire l'avenir. En effet, il faudra envisager chaque opération de communication dans les détails et penser à tout avant un lancement.


Cela est particulièrement valable si on travaille avec des partenaires comme des ambassadeurs, ou encore des marques pour des jeux concours.


Rien ne peut être laissé au hasard, au risque d'être péjoratif pour le compte.


Si vous envisagez par exemple le lancement d'un concours, il faudra réfléchir aux personnes organisatrices, au lot, aux modalités de participation, au tirage au sort, à l'envoi du lot, à la création du visuel de lancement, des visuels de diffusion et de mise en avant, à l'après concours... etc!


Le Community Manager a donc un grand sens du détails et devra connaître et maîtriser son sujet de A à Z.


Les horaires à rallonge du Community Manager

Être Community Manager, c'est faire des horaires un peu particulier, quand on ne travaille pas depuis la maison, on a tendance à y ramener le boulot. C'est vite fait, avec des comptes clients connectés sur notre téléphone et la possibilité pour ces derniers de nous contacter par mail, whatsapp, instagram, facebook ou encore sms, en tout temps!


De plus, le community manager doit réussir à galvaniser la population au moment où elle es le plus disponible et connectée, soit, souvent, durant des horaires où la plupart des gens ne travaillent pas : tôt le matin, entre midi et deux, le soir...!


Le Community Manager est disponible et se doit d'être réactif, donc de faire souvent des journées à rallonge !


Le physique et la santé quand on passe sa vie sur les réseaux sociaux

La dernière phase cachée de la gestion de réseaux sociaux concerne les conséquences sur la santé et sur le physique. En général, il s'agit d'un travail qui s'effectue plutôt assis, le nez sur un écran d'ordinateur, de tablette ou de téléphone.


Si la personne n'est pas très sportive de base, le corps va être de moins en moins sollicité, ce qui en plus d'une perte de tonus flagrant, peut générer des douleurs (dos, bassin, mains, épaules, genoux...).


On le sait tous, les conséquences de l'inactivité sont très graves sur la santé, il faut donc réussir à maintenir de l'exercice physique malgré un job qui nous oblige à être immobile.


Vous êtes à présent arrivé à la fin de cet article et j'espère que celui-ci vous aura permis de vous rendre compte de la réalité autour de la gestion de réseaux sociaux. Un travail génial, mais qui demande néanmoins beaucoup de qualité et d'adaptation. Je vous remercie pour votre lecture.

Commentaires


Publicités :

Des difficultés à gérer votre communication seul ?

Notre agence vous propose de vous former, de vous accompagner ou de vous prendre en charge une partie ou la totalité de votre communication. De la définition de votre identité visuelle, à la réalisation et au référencement de votre site web, en passant par la gestion de vos réseaux sociaux, n'hésitez pas à nous demander de l'aide dans vos projets.

Vous souhaitez être formé au marketing ou à l'entrepreneuriat ?

Découvrez Formation Premier Pas, le nouveau service proposé par votre Agence web, de cours vidéo en ligne, disponibles 24/24H et 7/7J ! Notre plateforme vous propose plus de 20 modules de cours en e-learning à petit prix, pour que vous puissiez vous former à vos sujets préférés : création de site internet, réseaux sociaux, lancement d'entreprise... Nos formations peuvent faire l'objet d'une prise en charge du financement par l'OPCO ou le CPF !

Pour ne rien rater du blog, rejoignez la communauté!

Rejoignez le groupe sur Facebook !

Ou recevez notre Newsletter (un seul e-mail récapitulatif par mois)

Merci pour votre inscription !

Vous souhaitez devenir rédacteur guest ?

Publicités :

bottom of page