top of page
  • Photo du rédacteurAty'pique

Combien coûte la création d'une micro entreprise?


Combien coute la creation d une micro entreprise

La micro-entreprise est un statut d'entreprise relativement récent. Elle se confond dorénavant avec la notion d'auto-entrepreneur, et elle est à différencier complètement de l'autre exemple de microentreprise, qui désigne une petite entreprise de moins de 10 salariés avec un chiffre d'affaires inférieur à deux millions d'euros. Ce sont deux concepts entièrement différents. Ensemble, découvrons quel est le coût d'une micro entreprise.

La micro entreprise, c'est quoi ?

combien coute la creation d'une micro-entreprise ?

La micro-entreprise désigne certaines formes d'entreprises composées d'un seul entrepreneur autonome non-salarié, qui a choisi le régime fiscal du micro en matière d'impôts sur les bénéfices (micro-BIC, micro-BNC ou micro-BA) et pour le régime micro-social simplifié en matière de cotisations sociales.


Contrairement à un postulat régulièrement répandu, la micro-entreprise n'est pas un statut juridique mais plutôt un régime fiscal et social unique et simplifié auquel peuvent opter certaines formes d’entreprises. Ainsi habilitées à bénéficier du régime micro-entreprise :

  • Les entreprises individuelles imposées dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non-commerciaux (BNC) ;

  • Les entreprise individuelles à responsabilité limitée (EIRL) soumises à l’impôt sur le revenu ;

  • Et les entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée (EURL) soumises à l’IR et dont l’associé unique est un particulier et occupe les fonctions de gérant.

Les micro-entreprises dont l'activité est commerciale où artisanale se rangent dans le régime micro-BIC. Celles qui exercent une activité libérale se placent sous le régime micro-BNC. Enfin, les agriculteurs sont affiliés au régime micro-BA.


La création d'une micro entreprise, c'est gratuit !

Il n'y a pas à vous inquiétez outre mesure, puisque le statut de micro-entrepreneur se base sur la gratuité de la création. Par contre, certaines conditions sont obligatoires :

  • Interdiction d'exercer une activité incompatible avec le régime (Agricole sous MSA, artistes rémunérés par le droit d'auteurs, activités règlementées, immobilières..)

  • À terme, pour rester sous le régime de la micro-entreprise, il n'est pas possible que votre chiffre d'affaires outrepasse un certain seuil :

    • 176 200 euros pour les activités de ventes de marchandise

    • 72 600 euros pour les locations meublées et les prestations de services commerciales/artisanales/libérales

    • 176 200 euros au total (ventes + prestations) en cas d’activité mixte et 76 200 € pour la part liée aux services

Tout au long de son activité, il existera des formalités obligatoires pour les micro-entrepreneurs.

Les frais annexes en cas de création de microentreprise

Les frais d'inscriptions pour les activités particulières

L’inscription en tant qu’auto-entrepreneur est gratuite. En effet, si vous effectuez seul(e) vos démarches en ligne sur le site de l'URSSAF, vous n’aurez aucun frais à payer.

Cependant, dans la pratique, il y a quelques entorses à la règle. Par exemple si vous souhaitez vous lancer en tant qu’agent commercial sous le statut auto-entrepreneur, vous aurez dans ce cas des frais d’immatriculation au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC) à payer au Greffe du Tribunal de Commerce. Ces frais d’inscription se situent aux alentours des 28 euros et dépendent avant tout de votre activité.


L'ouverture d'un compte bancaire

frais annexes ouverture compte bancaire entreprise

Si vous vous lancez dans la micro-entreprise, l'ouverture d'un compte bancaire fait partie des pré-requis obligatoires. Vous avez le choix : soit vous ouvrez un compte professionnel, soit vous vous contentez d'un compte courant séparé (vous ne pouvez pas l'utiliser à des fins personnelles).


Le compte bancaire professionnel dédié est un compte uniquement réservé aux opérations professionnelles.Seules les transactions effectuées dans le cadre de l’activité professionnelle doivent y être comprises.


Le compte bancaire d'une micro-entreprise sert à plusieurs choses :

  • Le règlement des factures clients et le paiements des frais professionnels,

  • L'acquisition de prêts et remboursements,

  • Le prélèvements des charges social et des impôts (CFE, prélèvement libératoire…)

  • Le versement du salaire vers le compte privé du micro-entrepreneur…

Soyons clair : en principe, vous n'êtes pas forcé d'ouvrir un compte professionnel, puisqu'un compte courant dit "classique" peut être suffisant. Disons cependant que le compte professionnel apporte quelques avantages :

  • L'accès à des produits et services supplémentaires (terminal de paiement…),

  • Être bénéficiaire d’un prêt bancaire ou d’une autorisation de découvert plus importante,

  • Être accompagné par un conseiller bancaire spécialement formé aux besoins des professionnels.

Dans tous les cas, l'ouverture d'un compte bancaire avec la carte bancaire correspondante est payant, en général, vous pourrez trouver des comptes personnels dédiés pour une dizaine d'euros mensuels chez des agences traditionnelles, mais celles-ci auront plutôt tendance à vous conseiller de vous tourner vers les comptes professionnels dont le budget tourne plutôt autour de 15/20€ par mois.


De mon côté, je vous conseille la banque pour les entrepreneurs : Shine.


L'assurance professionnelle

combien coute la creation d'une micro-entreprise

L'assurance professionnelle est une préoccupation majeure pour vous en tant que micro-entrepreneur, puisque vous êtes responsable de vos actes professionnels. En fonction de votre activité, elle peut s'avérer obligatoire, soit imposée par la loi, soit imposée par les textes qui régissent l'activité.

Les assurances qui vous concernent peuvent être classées en trois catégories distinctes :

  • L'assurance de votre matériel et de vos biens : matériel, locaux, stocks ...

  • L'assurance de votre activité (produits, prestations) En tant qu'entrepreneur, vous êtes responsable :

    • des dommages occasionnés par les biens que vous vendez, fabriquez, réparez, installez,

    • des prestations de services que vous fournissez,

    • des conseils que vous donnez,etc.

Vous devez être très vigilant car il peut arriver que l'on recherche votre responsabilité dans certaines situations. Il faut faire attention !

Il faut ajouter les risques spécifiques à certaines activités :

- la garantie décennale des constructeurs, - les marchandises sous température régulée, - les marchandises et matériels transportés, - etc. Contactez les organismes professionnels de votre secteur d'activité qui sauront vous diriger vers les bonnes sociétés d'assurance.

  • L'assurance de votre personne : accident du travail, retraite, assurance décès, perte d'emploi....

En tant que micro-entrepreneur il vous est possible de contacter des compagnies d'assurances ou d'intermédiaires (agent général d'assurance, courtier, mandataire, etc. ). Elles sont nombreuses à proposer des offres spécifiques pour les micro-entrepreneurs. La micro-entreprise demande beaucoup de débrouillardise, de rigueur, d'organisation, d'autonomie et d'esprit de conquête. Si vous êtes nantis de ces vertus, il suffit de se lancer !


De manière générale, vous serez au moins obligé de prendre une assurance de type responsabilité civile professionnelle, qui peut atteindre plusieurs centaines d'euros à l'année.


Vous voici arrivé à la fin de cet article. N’hésitez pas à enregistrer l'infographie ci-dessous pour garder à portée de main toutes les informations condensées sur le micro-entreprise.



41 vues

コメント


Publicités :

Des difficultés à gérer votre communication seul ?

Notre agence vous propose de vous former, de vous accompagner ou de vous prendre en charge une partie ou la totalité de votre communication. De la définition de votre identité visuelle, à la réalisation et au référencement de votre site web, en passant par la gestion de vos réseaux sociaux, n'hésitez pas à nous demander de l'aide dans vos projets.

Vous souhaitez être formé au marketing ou à l'entrepreneuriat ?

Découvrez Formation Premier Pas, le nouveau service proposé par votre Agence web, de cours vidéo en ligne, disponibles 24/24H et 7/7J ! Notre plateforme vous propose plus de 20 modules de cours en e-learning à petit prix, pour que vous puissiez vous former à vos sujets préférés : création de site internet, réseaux sociaux, lancement d'entreprise... Nos formations peuvent faire l'objet d'une prise en charge du financement par l'OPCO ou le CPF !

Pour ne rien rater du blog, rejoignez la communauté!

Rejoignez le groupe sur Facebook !

Ou recevez notre Newsletter (un seul e-mail récapitulatif par mois)

Merci pour votre inscription !

Vous souhaitez devenir rédacteur guest ?

Publicités :

bottom of page