top of page
  • Photo du rédacteurAty'pique

Les Avantages et inconvénients du statut de micro entreprise


Vous voulez lancer une entreprise, mais vous êtes perdus en matière de statut. Vous vous intéressez à la micro-entreprise, et vous aimeriez y voir plus clair au sujet de ses avantages et inconvénients... En effet, la micro entreprise est un statut particulier ! Dans cet article, nous allons répondre à vos principales questions au sujet de la microentreprise !


Qu'est-ce que le statut de la Micro Entreprise ?

Tout d'abord, commençons par comprendre d'où vient la micro-entreprise, comment elle est apparue, et quelles en sont les particularités ?


Comment est né le statut de microentrepreneur ?

Il existait initialement deux statuts distincts en France : le statut d'auto-entrepreneur et le statut de micro-entreprise. Ces deux statuts ont été fusionnés en 2016 pour former un seul statut, connu sous le nom de "micro-entreprise".


Le statut d'auto-entrepreneur était destiné aux entrepreneurs individuels exerçant une activité commerciale, artisanale ou de services et répondant à certaines conditions de chiffre d'affaires. Le statut de micro-entreprise, quant à lui, s'adressait aux petites entreprises, notamment les sociétés unipersonnelles, qui répondaient également à des conditions de chiffre d'affaires et d'effectif.


La fusion de ces deux statuts en un seul a permis de simplifier les démarches administratives pour les petites entreprises, tout en maintenant les avantages fiscaux et les aides publiques associés à chacun des statuts originaux.


Quelles sont les particularités du statut de micro-entreprise ?

Le statut de micro-entreprise, comme chaque statut juridique, dispose de certaines particularités :

  • Formalités administratives simplifiées Les micro-entreprises bénéficient de formalités administratives simplifiées, notamment en ce qui concerne l'immatriculation de l'entreprise et la tenue de la comptabilité.

  • Imposition avantageuse Les micro-entreprises sont soumises à une imposition simplifiée, généralement sous forme de versements libératoires d'impôts et de cotisations sociales, plutôt qu'à une imposition sur les bénéfices.

  • Accès facilité aux aides publiques Les micro-entreprises peuvent accéder à diverses aides publiques, telles que les subventions, les prêts à taux zéro, les exonérations de charges sociales, etc.

  • Responsabilité limitée La responsabilité de l'entrepreneur individuel dans une micro-entreprise est limitée, celui-ci n'est pas tenu de garantir les dettes de l'entreprise avec son patrimoine personnel.

Ces particularités en font un statut privilégié pour certaines activités et certains secteurs. Ce statut est généralement plus adapté à des activités indépendantes ou à des petits entrepreneurs, tels que les prestataires de services indépendants, les petits artisans, les petits commerçants, les consultants, les travailleurs indépendants, etc. Il existe certaines activités qui ne sont pas éligibles au statut de micro-entreprise. Voici une liste non exhaustive des activités qui n'y sont pas éligibles :

  • Les activités agricoles, telles que la production, la transformation et la commercialisation de produits agricoles.

  • Les activités soumises à une réglementation spécifique, telles que les activités médicales, les activités juridiques, les activités d'expertise comptable, les activités immobilières, etc.

  • Les activités de prêt d'argent, les jeux et les activités financières,

  • Les activités liées à la vente de produits interdits ou illicites.

  • Les activités soumises à des restrictions en matière de protection de l'environnement ou de la santé publique.

Parmi les particularités de la micro-entreprise, on rencontre également des restrictions. Passons plus en détail sur les avantages et inconvénients de la micro-entreprise.


Quels sont les avantages et inconvénients du statut micro entreprise ?

Comme tout statut juridique, la micro-entreprise dispose de ses avantages et de ses inconvénients, découvrons ensemble lesquels :


Les avantages de la micro-entreprise

Outre les avantages déjà mentionnés, les micro-entreprises peuvent également bénéficier des points forts suivants :

  • Flexibilité Le statut de micro-entreprise offre une grande flexibilité pour les entrepreneurs individuels, ce qui leur permet de gérer leur entreprise de manière autonome et de prendre des décisions rapidement et efficacement.

  • Simplicité de la gestion comptable Les micro-entreprises ne sont soumises à des obligations comptables minimales, ce qui simplifie la gestion de leur comptabilité et leur permet de consacrer plus de temps et d'énergie à leur activité principale, sans avoir à dépenser de frais dans ce domaine,

  • Coûts réduits Le statut de micro-entreprise présente généralement des coûts plus faibles pour les entrepreneurs individuels, en termes de frais d'immatriculation, de tenue de la comptabilité et d'autres frais administratifs.

  • Possibilité de cumuler plusieurs activités Les entrepreneurs individuels peuvent exercer plusieurs activités en tant que micro-entreprises, ce qui leur permet d'augmenter leur revenu et de diversifier leur portefeuille d'activités sans avoir à créer plusieurs entreprises,

  • Rapidité de mise en place Le processus de création d'une micro-entreprise est généralement plus rapide et plus simple que celui d'une société, ce qui permet aux entrepreneurs de démarrer rapidement leur activité.

Les inconvénients de la microentreprise

Bien sûr, ce statut ne dispose pas que d'avantage, on retrouve bien sûr aussi quelques inconvénients, par exemple :

  • Plafond de chiffre d'affaires et de TVA Le statut de micro-entreprise est limité à un certain plafond de chiffre d'affaires, au-delà duquel l'entreprise doit opter pour un autre statut juridique, comme une société. Il existe également un plafond de TVA à partir duquel l'entrepreneur devra récupérer (facturer) la TVA.

  • Limitations en matière de capital Les micro-entreprises ne peuvent pas émettre de titres financiers ni émettre de prêts obligataires pour obtenir des financements.

  • Restrictions en matière de protection sociale ou de cotisation Les entrepreneurs individuels en tant que micro-entreprises ne bénéficient pas de certains avantages sociaux, comme la cotisation au chômage


Vous connaissez à présent les principaux avantages et inconvénients du statut de micro-entrepreneur. Nous espérons que cet article vous aura aidé à y voir plus clair au sujet de la micro ! Ce statut n'est pas adapté à toutes les formes d'entreprise et à tous les projets, mais il reste pratique pour se lancer et tenter l'aventure.


Vous retrouverez ci-dessous une infographie qui vous permettra de synthétiser les informations données dans cet article. Vous pouvez enregistrer celle-ci sur votre téléphone, ou sur votre compte Pinterest !







19 vues

Comments


Publicités :

Des difficultés à gérer votre communication seul ?

Notre agence vous propose de vous former, de vous accompagner ou de vous prendre en charge une partie ou la totalité de votre communication. De la définition de votre identité visuelle, à la réalisation et au référencement de votre site web, en passant par la gestion de vos réseaux sociaux, n'hésitez pas à nous demander de l'aide dans vos projets.

Vous souhaitez être formé au marketing ou à l'entrepreneuriat ?

Découvrez Formation Premier Pas, le nouveau service proposé par votre Agence web, de cours vidéo en ligne, disponibles 24/24H et 7/7J ! Notre plateforme vous propose plus de 20 modules de cours en e-learning à petit prix, pour que vous puissiez vous former à vos sujets préférés : création de site internet, réseaux sociaux, lancement d'entreprise... Nos formations peuvent faire l'objet d'une prise en charge du financement par l'OPCO ou le CPF !

Pour ne rien rater du blog, rejoignez la communauté!

Rejoignez le groupe sur Facebook !

Ou recevez notre Newsletter (un seul e-mail récapitulatif par mois)

Merci pour votre inscription !

Vous souhaitez devenir rédacteur guest ?

Publicités :

bottom of page