©2019 Site créé par  Aty_pique.

Conception de site Web ; Community Manager ; Photographe à Bourg en Bresse

contact@aty-pique.com - 07 56 97 72 08

Comment créer une carte mentale efficace ?


Qu'est ce qu'une carte mentale ? À quoi sert-elle ? Comment la créer et de quoi est-elle composée ?

C'est ce que nous allons découvrir dans cet article dédié à vous apprendre comment créer une carte mentale en fonction de la personne que vous êtes et de votre manière de fonctionner.


En effet, nous sommes tous très différents et notre approche au travail, nos moments de productivité, notre façon de travailler efficacement, n'est pas la même. L'une des plus grosse erreur en matière de productivité consisterait à utiliser un outil d'une manière qui ne conviendrait pas à votre façon de travailler ou de raisonner. Cela peut être contre productif et déclencher inutilement des sentiments négatifs car vous auriez collé à la manière de faire de quelqu'un d'autre.


Bonne lecture !


Une carte mentale, c'est quoi?


Une carte mentale est un outil pédagogique qui se traduit sous la forme d'une reproduction schématisée, et,dans le meilleur des cas, organisée, de vos pensées. Autrement dit, c'est comme un dessin qui va reprendre et trier vos pensées pour mieux les organiser. Les cartes mentales ne sont pas destinées uniquement à un usage professionnel. Être productif c'est une qualité qu'on peut appliquer à tous les domaines de sa vie, et il en va de même pour les cartes mentales qui soulageront tous les esprits trop encombrés.

Concrètement, ça va s'organiser comme ça :



À quoi sert une carte mentale et pourquoi l'utiliser ?



Dans un premier temps, votre carte mentale va vous permettre de vous concentrer sur vos pensées, celles qui fusent dans votre tête, surtout dans les moments où elles ne sont pas censées le faire. Elle vous permettra d'organiser ces pensées et d'en trouver les points importants. Grâce à cette dernière vous pourrez développer votre capacité de création, d'organisation et votre productivité. Elle vous permet d'avoir un point de vue reculé d'un thème, d'un objectif ou d'un sujet concret qui occupe votre esprit.


Ce recul peut non seulement vous soulager l'esprit en vous permettant de mémoriser plus facilement votre organisation ou de vous y référer, mais aussi, il vous permettra de mieux comprendre le lien entre certains objectifs ou certaines pensées qui vous préoccupent.


Elles sont un véritable gain de temps dans le cas d'une réalisation d'un brainstorming qu'on mettrait à plat. Elles vont permettront de définir vos objectifs principaux, vos sous-objectifs, et les étapes que vous aurez à accomplir pour chacun d'entre eux.

Comment créer une carte mentale?


Définir le contexte, le cadre, le thème de la carte mentale


Certaines cartes mentales peuvent avoir une échelle très large et d'autres être relativement précises vis à vis du cadre qu'elles concernent. Le thème principal peut être par exemple "Travail" ou alors il peut être beaucoup plus précis par exemple "journée de jeudi" ou même "Repas de la semaine".


Pour réaliser votre première carte mentale, choisissez un thème simple, dont vous connaissez parfaitement la composante, cela vous permettra d'en comprendre simplement le fonctionnement.


En général, la première étape importante qui va définir l'efficacité de votre carte mentale, va être votre capacité à en définir le cadre et l'organisation. Plus vous aurez l'habitude d'en réaliser plus ces dernières seront poussées et chargées en informations.


Dans mon cas, j'aime utiliser des cartes mentales très chargées et passer sur des To do list quand les choses se précisent.


Votre thème, votre cadre, votre sujet principal, sera alors au centre de votre carte (si vous utilisez un modèle plutôt circulaire, ou alors en tête de liste si vous utilisez plutôt un système pyramidal).


Définir les sous-thèmes, pensées connexes ou objectifs intermédiaires


On passe aux choses sérieuses. Une fois votre thème précisé et bien au centre de votre carte mentale, vous allez définir quels en sont les sous thèmes afin de commencer à vous organiser. Cette étape est certainement l'une de celles que vous reprendrez le plus souvent car il est nécessaire d'observer et d'analyser votre propre manière d'aborder votre travail pour définir ces sous axes correctement.

Si par exemple pour ma carte mentale j'ai décidé de prendre "La journée de jeudi", j'ai différentes possibilités pour définir les sous-axes. Je peux par exemple diviser mes sous axes par chronologie, prendre d'abord ce que j'ai à faire le matin, puis le midi, l'après midi et enfin le soir. Je peux aussi diviser mes sous axes par thèmes qu'ils abordent ou groupes de personnes auxquels ils touchent, par exemple la famille, le travail, la maison... etc.



Vous avez aussi la possibilité de "Brainstormer" afin de noter toutes vos idées et les organiser ensuite. Le fait de lister d'abord toutes vos pensées vous permettra de définir le thème à partir des idées sorties et de créer votre carte mentale.


Personnellement, j'ai tendance à utiliser des cartes mentales par thème large, débouchant elles mêmes sur des cartes mentales dont le thème principal est le sous thème de la carte mentale précédente. Puis, à utiliser des sous-axes chronologique par exemple :


Carte mentale 1 : Thème principal : Micro entreprise

Sous axes : Blog , Instagram, Community Manager , Photographe, Conception de site web

Carte mentale 2 : Blog

Sous axes : objectif 1 du blog, objectif 2 du blog, objectif 3 du blog


Carte mentale 3 : Objectif 1 du blog

Sous axes : Janvier, Fevrier, Mars, Avril, Mai, Juin..;


N'hésitez pas à diviser vos étapes et objectifs sur plusieurs cartes mentales plutôt que de trop en charger une dans laquelle vous risqueriez de vous perdre.


Améliorer le contenu et la lisibilité de sa carte mentale


Une fois que vous avez obtenu une première ébauche de votre carte mentale, comprenant vos thèmes principaux, vos axes et sous axes, il va vous falloir organiser cette dernière et la rendre la plus lisible possible pour l'utiliser.


Commencez par vérifier qu'il n'y a pas de doublons dans vos axes et sous axes, tâchez de simplifier au mieux le texte de chacun de ces derniers.


Dans un second temps, analyser si certaines tâches, bien que ne faisant pas parties du même axe, sont liées d'une manière ou d'une autre. Dans le cas de ma micro entreprise, mon blog et mon instagram sont deux axes différents. Cependant à la sortie de chaque article sur mon blog, je partage un visuel de l'article sur instagram et stocke le lien de l'article dans mes storys à la une. Ces axes ne sont donc pas les mêmes mais l'une des tâches est liée. Il vous faudra donc organiser votre carte mentale pour que la tâche soit liée au deux axes tout en laissant une certaine visibilité de votre carte mentale.


Ensuite, vous allez relier chacun de vos axes et tâches entre eux, et définir un code couleur et/ou forme et/ou taille pour chaque axe ou pour chaque niveau d'axe. Cela vous permettra de voir au premier coup d'oeil la hiérarchie installée sur votre carte mentale.




Vous devrez en permanence évaluer les cartes mentales qui deviennent caduques, et ce dans le but d'améliorer les prochaines que vous créerez. Testez plusieurs manières de classer vos axes, en fonction du thème, en fonction de la chronologie, en fonction de l'importance ou de l'urgence des pensées qui surgissent dans votre esprit.


Réaliser plusieurs cartes mentales


Il vaut mieux créer plusieurs cartes mentales en fonction des sous-axes que vous réaliserez plutôt que de créer des cartes mentales trop chargées sur lesquelles vous allez devoir dupliquer des tâches ou sur lesquelles vous aurez du mal à associer les contenus liés à plusieurs axes.


Prenez donc l'habitude de réaliser plusieurs cartes mentales avec un cadre précis et des limites bien définies. Même si cela inclut que certains éléments reviennent sur plusieurs de vos cartes.


Plus l'échelle de précision sera fine, plus vous créerez une carte mentale dont le sujet principal était initialement un sous axe, voir un sous-sous axes. Cependant, si vous arrivez à la liste des tâches que vous avez à effectuer, je vous conseille plutôt de réaliser une ou plusieurs To Do List, si vous ne savez pas ce que c'est, n'hésitez pas à consulter notre article : Comment faire une To Do List efficace et qu'on exécute?


Les outils pour réaliser votre carte mentale


Concrètement, pour réaliser une carte mentale comme pour réaliser une To Do List, il vous faut une feuille de papier et un stylo. Cependant, certaines personnes sont plus à l'aise avec les plateformes numériques (et j'en fais partie)


Dans mon cas, pour les cartes mentales réalisées ci-dessus, j'ai utilisé le logiciel web Canva. Cependant, il existe de nombreux outils spécialisés dans la création de cartes mentales. En voici une liste non exhaustive :


- Mindmeister

- Venngage

- Canva

-Gitmind



Article écrit par Aty_Pique, Community Manager

Instagram : @Aty_pique

Facebook : Aty'pique

Pinterest : Aty_pique


Pour ne rien rater, inscrivez-vous à notre Espace Membre

Ou à notre Newsletter (Un seul e-mail par mois)