top of page
  • Photo du rédacteurAty'pique

Comment définir ses tarifs d'indépendant ?


Lorsque l'on débute son activité on ne sait pas toujours à quel tarif fixer nos prestations. Entre le manque d'expérience, la volonté d'attirer les premiers clients et le besoin de faire rapidement grimper le chiffre d'affaire, la stratégie commerciale nous pousse souvent à être entre deux chaises.

Comment définir ses tarifs de Freelance ? Quels éléments sont indispensables à prendre en compte ? Quels sont les risques juridiques liés aux prix de mes prestations ? Nous avons prévu de répondre à ces nombreuses questions autour des prix, et cet article n'est pas réservé à une seule catégorie d'indépendant. Nous allons essayer de vous proposer une méthode applicable à tous types d'activités. N'hésitez pas à consulter nos autres articles pour les entrepreneurs. Bonne lecture !


Fixer ses tarifs en respectant Les prix du marché

Dans un premier temps, je souhaite attaquer par le plus important. Les prix du marché ! Ils sont indispensables à consulter et à respecter pour fixer vos tarifs. Le fait de fixer des tarifs trop bas peut engager votre responsabilité pour pratique déloyale envers vos concurrents (oui, vous avez bien lu) en effet, fixer des tarifs trop bas cassent le marché et si vous souhaitez proposer des prestations au tarif bas il faudra pouvoir justifier de ce prix. Ainsi, qu'importe votre produit ou prestation de service, consultez les prix de vos concurrents.

Pour cela pas de secret, allez sur votre moteur de recherche, et effectuez une requête comprenant l'offre que vous proposez ainsi, pas exemple, que le nom de votre ville ou de votre région. Consultez les sites des professionnels, consultez leurs offres de services, leurs similitudes avec les vôtres, et les gammes de prix appliqués. Faites une moyenne entre les prix des professionnels débutants et les prix des professionnels expérimentez et envisagez la gamme de prix dans laquelle vous devrez vous positionner.


Le calcul des charges entre dans les tarifs de l'indépendant

Dans un second temps, il va vous falloir faire le calcul des charges liées à votre activité, qu'elles soient fixes ou variables. Le mieux, est d'essayer de lister et de prévoir l'ensemble des dépenses que vous serez dans l'obligation d'effectuer pour faire avancer et tourner votre activité. Cela peut comprendre :

  • Les charges liées au lancement du commerce Frais juridiques, frais comptables, frais de conception de votre site internet, frais de photographe, frais de marketing ....

  • Les charges liées à la production Si vous vendez des produits, il vous faut calculer les frais liés au paiement de vos fournisseurs, au transport ainsi qu'au stockage.

  • Les charges liées à la livraison/l'exécution Les frais de livraison, d'affranchissement de courriers, les frais de déplacement. Si les véhicules sont à vous, les frais d'assurance, d'essence, de réparation...

  • Les charges liées à la vie du commerce Dans tous les domaines, qu'il s'agisse du loyer de la boutique, de la maintenance de votre site, de son hébergement, de l'achat de matériel, de logiciel ...

  • Les cotisations et charges régulières Il est important de penser à ce que vous allez devoir redistribuer : vos taux de cotisations sociales, TVA, taxes et commissions diverses, les impôts, CFE, etc...

  • Les éventuels prêts, dettes... Si vous avez souscrit à un prêt bancaire ou si des investisseurs ont investi en fonds propres et vous demandent des intérêts


Pour vous aider à calculer toutes vos charges, nous vous conseillons d'établir un prévisionnel financier avec un comptable au début du lancement de votre projet, ce dernier, grâce au compte de résultat, vous aidera à calculer votre rentabilité vis à vis de vos différentes charges.

Le niveau d'expertise compte pour fixer ses tarifs !

Il est évident que votre niveau d'expertise aura un impact sur vos prix. Les débutants ont en général des tarifs moindres que les personnes ayant beaucoup d'expérience dans leur domaine. Ainsi, le nombre d'années d'expériences que vous aurez passé en formation, mais aussi sur le terrain sont à valoriser. Le nombre de projets, les compétences transversales et la satisfaction client sont à valoriser. Il n'est jamais simple de déterminer de la valeur de son travail lorsque nous souhaitons monter notre commerce, notamment pour les prestations de service. N'hésitez donc pas à tester et évaluer vos connaissances avec vos proches ou sur votre propre personne.


Dans mon cas par exemple, je vend des services de marketing et de communication. Dans un premier temps, j'ai testé mes techniques sur mon propre compte jusqu'à atteindre les 10 000 abonnés sur Instagram. Ensuite, j'ai organisé trois concours parmi ma communauté pour proposer de remporter gratuitement un mois de suivi, durant lesquels j'ai demandé aux participants de me faire des retours précis sur les services proposés afin de les tester, de les améliorer, et d'estimer leur coût.


La technique avec laquelle vous testerez votre offre peut apparaître sous bien des formes, tâchez de vous montrer inventif, et ne voyez pas ça comme une perte : Le fait de tester mes services sur ces trois personnes m'a permis non seulement de tester mes prestations, mais aussi d'obtenir des retours, de les améliorer, d'avoir des avis clients à afficher sur mon site, ainsi que des résultats concrets de mon travail, sans parler du fait que j'ai gagné des abonnés en organisant des concours!


Des tarifs à la journée ou à la prestation ?

Si vous vendez des produits, votre tarifs sera sans doute plus simple à fixer que dans le cas d'une prestation de service. En effet, ces dernières sont toujours adaptées aux clients, elles sont rarement fixes, et elles incluent parfois de rajouter des coûts ou du temps de travail. Dans un premier cas, vous pouvez décider de fixer des tarifs journaliers, ou un taux horaires minimum. Par exemple, le tarif journalier d'un Community Manager est d'environ 350€. Ou alors, vous avez la possibilité de fixer des tarifs plus ou moins fixes à chacune de vos prestations. Vous pouvez aussi mélanger un peu des deux, en fonction du client et de la mission à réaliser. Dans tous les cas, deux grands paramètres sont à prendre en compte:

Combien d'heures je prévois de travailler par jour/semaine ?

Si vous souhaitez définir un tarif journalier, et de toutes manières pour votre bien-être personnel, il est important de visualiser le nombre d'heures que vous souhaitez passer à travailler chaque jour. Évidemment, en tant que jeune entrepreneur, il se peut que vous ayez des périodes de creux, et des périodes de demandes plus massives nécessitant de nombreuses heures de travail. Or, pour trouver un équilibre au fil du temps, décidez de quel sera le nombre d'heures idéales travaillées chaque jour, et donc chaque semaine, pour quel revenu net. Ceci deviendra votre objectif.

Si par exemple je souhaite travailler 5 heures par jour, tous les jours même le dimanche, cela fait 35 heures par semaine, et donc environ 150 heures par mois. Je souhaiterais obtenir un revenu net de 3 000€ et admettons, j'ai 1000€ de charges par mois. Je sais donc qu'il me faudra gagner au moins 26 € par heure de travail, et travailler au moins 35 heures à ce tarif par semaine pour atteindre ce résultat de revenus chaque mois.

Définir le temps, le coût potentiel et la difficulté de chaque prestation.

La seconde étape à réaliser et qui est très importante également, que ce soit pour les produits ou la prestation de service, c'est de définir le coût, le temps et la difficulté demandés par chaque prestation ou produit. Par exemple, pour un produit. Il faudra le recevoir, déballer les palettes, gérer les stocks, gérer les commandes, préparer les commandes, les expédier... Dans le cas d'une prestation de service, par exemple, la prospection sur un compte Instagram, je peux définir plusieurs formules en fonction du temps passé à la réalisation de la tâche. Une formule courte en temps pour une cible large, une formule plus longue avec recherche d'un marché très ciblé qui prendra plus de temps.

Estimer le temps que vous prendra une tâche vous permettra d'évaluer le coût horaire approximatif lié à cette tâche. Sa difficulté vous permet de faire valoir votre niveau d'expertise. Et son coût vous permet d'ajouter la somme nécessaire à être rentable.


Prévoir ses congés pour fixer des tarifs justes

Prochaine étape pour bien définir vos tarifs : prévoir vos congés. En effet, il n'y aura aucun supérieur hiérarchique pour vous verser des indemnités lorsque vous ne souhaiterez pas travailler pour partir en vacances. Ce qui signifie que si vous n'épargnez pas en prévoyant suffisamment à l'avance, vous épuiserez vos ressources (ou ne prendrez tout simplement pas de vacances!). Ainsi, vous prendrez en compte les éventuels congés que vous souhaiterez vous attribuer à l'avenir pour maintenir une trésorerie équilibrée.


Des packs sont-ils possibles dans vos tarifs ?

Autre élément intéressant à envisager avant de fixer vos tarifs : la possibilité de faire des lots ou des packs de produits ou de services. Ces derniers devront être réfléchis de sorte à résoudre le problème d'un client dans sa totalité ou de prendre de l'avance sur les problèmes qu'il pourrait rencontrer à l'avenir. Dans le cas de produits par exemple, il pourrait s'agir d'un lot de cosmétiques complémentaires (Shampoing + après-shampoing + Soin + huile sèche). Dans le cas de prestations de services, il peut s'agir par exemple de la conception d'un site + de la rédaction de ses contenus textes et photos, de sa maintenance, ainsi que de sa promotion sur les réseaux sociaux de la marque.


En réalisant un pack ou un lot, vous avez la possibilité d'abaisser le tarif global afin que votre offre soit plus attrayante pour le client et qu'elle vous permette une vente plus complète et la fidélisation de votre client.


Envisager les perspectives d'évolution tarifaire

Une fois que vous aurez précisé tous ces éléments, vous devrez envisager vos perspectives d'évolution. À l'avenir, souhaitez vous développer d'autres produits ou gammes pour compléter votre offre ? En prestation de service, souhaitez vous vous former pour obtenir davantage de compétences que vous pourriez commercialiser ?


Tâchez de définir avec précision la direction dans laquelle vous vous dirigez afin de maintenir la cohérence de vos prix dans le temps. Il faut éviter que vos gammes de prix grimpent sans arrêt ou redescende car vous n'aviez pas envisager l'introduction d'un produit ou d'un service intermédiaire à votre offre.


Analyser son seuil de rentabilité pour fixer ses tarifs

Avant d'officialiser vos prix au grand public, vous devrez calculer votre taux de rentabilité afin d'être certain de vivre de votre travail une fois votre commerce lancé. Il existe deux types de taux de rentabilité :

  • Le seuil de rentabilité économique Il correspond au seuil qu'il vous faut atteindre pour être rentable lors de l'activité de votre entreprise. Par exemple, il faut vendre au moins 50 produits chaque mois pour être rentable. Il indique la capacité d'une entreprise à produire des résultats lorsqu'elle utilise l'ensemble de ses ressources.

  • Le seuil de rentabilité financière Il correspond au seuil qu'il vous faut atteindre pour atteindre le stade "Payback" ou autrement dit, le stade où vous atteignez la rentabilité depuis le début de votre activité, le seuil à partir duquel vous avez remboursé tout ce que vous avez investi, et donc à partir duquel vous commencez réellement à gagner de l'argent. Généralement, il intervient au bout de plusieurs mois ou de plusieurs années. Il indique à partir de quand la société est capable de rémunérer ses actionnaires

C'est grâce à ces deux seuils que vous pourrez savoir si votre activité sera rentable sur le long terme, et les obligations de ventes que vous aurez pour atteindre cette rentabilité.

Ils sont généralement affichés sur votre Prévisionnel Financier, réalisé lors du façonnage de votre Business.


Calculer son taux horaire grâce à un Simulateur.

Si vous souhaitez effectuer une petite simulation de votre taux horaire à facturer, voici un lien vers Codeur.com qui vous permet calculer votre taux horaire grâce aux éléments de bases qui ont été cités dans cet article.


Ce dernier est à présent terminé et j'espère qu'il vous aura permis de définir vos tarifs avec plus de précision. N'hésitez pas à consulter nos autres articles pour les entrepreneurs.

Merci pour votre lecture !


11 vues

Comments


Publicités :

Des difficultés à gérer votre communication seul ?

Notre agence vous propose de vous former, de vous accompagner ou de vous prendre en charge une partie ou la totalité de votre communication. De la définition de votre identité visuelle, à la réalisation et au référencement de votre site web, en passant par la gestion de vos réseaux sociaux, n'hésitez pas à nous demander de l'aide dans vos projets.

Vous souhaitez être formé au marketing ou à l'entrepreneuriat ?

Découvrez Formation Premier Pas, le nouveau service proposé par votre Agence web, de cours vidéo en ligne, disponibles 24/24H et 7/7J ! Notre plateforme vous propose plus de 20 modules de cours en e-learning à petit prix, pour que vous puissiez vous former à vos sujets préférés : création de site internet, réseaux sociaux, lancement d'entreprise... Nos formations peuvent faire l'objet d'une prise en charge du financement par l'OPCO ou le CPF !

Pour ne rien rater du blog, rejoignez la communauté!

Rejoignez le groupe sur Facebook !

Ou recevez notre Newsletter (un seul e-mail récapitulatif par mois)

Merci pour votre inscription !

Vous souhaitez devenir rédacteur guest ?

Publicités :

bottom of page