Petit guide pour débuter au potager


Comment débuter au potager ? Faut-il préparer sa terre ? Comment ? Avec quoi ? Que faut-il planter, comment et quand ? Quel matériel faut-il acheter et quels sont les grands principes à comprendre pour chopper la main verte ?


Voilà nombre de questions que vous vous posez peut être, en tout cas, je me les suis moi-même posée avant d'attaquer au jardin. Entre les tutoriels, les livres, l'instinct, mais surtout les précieux conseils de ma grand mère, j'ai acquis de nombreuses petites connaissances et astuces que je souhaites vous partager aujourd'hui, pour vous permettre, à vous aussi, de débuter au potager !


Il existe tout et son contraire quand on parle de potager, alors partez du principe qu'il s'agit de "ma façon de faire" et pas d'une vérité unique qu'il faut à tout prix copier coller. Il existe de nombreuses techniques pour arriver à un même résultat, cela ne signifie pas qu'elles sont meilleures que les autres, seulement que c'était les plus abordables et efficaces pour nous !


1. Réfléchir à ce que l'on veut précisément


Cela peut vous paraître bête mais vous économiserez surement en temps argent et énergie si vous prenez quelques minutes pour vous poser et vous demander ce que vous voulez faire, et ce que vous pouvez faire. Si par exemple votre terrain est minuscule, si vous ne disposez que d'un balcon, ou si votre terrain comporte des animaux, la façon de faire votre potager ne sera pas la même, et évidement, le matériel et la marche à suivre non plus.


Concrètement, combien mesurera votre espace potager ? De quoi disposez vous en terme de matériel? Quels légumes souhaitez vous planter ? Le terrain est-il propice en terme de qualité de terre, de protection aux animaux, de luminosité ?

Si vous ne pouvez, n'hésitez pas à faire des plans et des croquis de ce que vous aimeriez construire. Dans notre cas, nous disposons d'un terrain suffisamment grand pour y implanter un potager en pleine terre, mais il se peut que je réalise dans les mois qui suivent un article destiné à ceux qui ont peu de place, qui ne dispose que d'un balcon ou de leur propre intérieur.


Dans notre cas, nous avons entrepris la création d'un potager de 40 à 50 mètres carrés, et nous allons tenter de construire une serre à partir en partie de matériaux de récupération (bouteilles en plastiques). Nous avons décidé de nous tester cette année à la récupération de l'eau de pluie, et à l'optimisation des cultures en plantant méthodiquement les légumes. Vous allez suivre cette aventure dans cet article.



2. Préparer le terrain

Personnellement nous sommes partisans d'une préparation simple du terrain pour éviter un bouleversement de toute la vie souterraine de notre sol.


Dans un premier temps, il est nécessaire de vérifier la qualité et le type de terre qui compose votre terrain (terre argileuse, sableuse, calcaire...) afin de déduire si vos pousses disposeront de suffisamment de nutriments. La qualité de vos légumes dépendra avant tout de la qualité de la terre dans laquelle ils poussent. Chaque type de terre a ses avantages et inconvénients et il vous conviendra de maintenir un équilibre avantageux à vos plantes.


Il vous est également possible de tester le pH de votre sol, ce qui permet d'en connaitre l'acidité. Certains légumes nécessitant un pH plus élevé que d'autres, vous pourrez ainsi gérer les plantations de votre jardin en fonction de ce critère.


Vous allez devoir prévoir des parcelles qui vous permettent non seulement de planter vos légumes, d'en prendre soin, d'irriguer, de désherber etc... Mais aussi, n'oubliez pas les allées ! Des allées suffisamment larges pour vous permettre de vous déplacer aisément et d'accéder à l'ensemble de vos parcelles sans perdre trop de place et qui vous permettront de récolter vos légumes sans difficulté.


Ensuite, équipez vous en matériel. Le matériel dont vous aurez besoin dépendra des légumes que vous souhaitez planter, mais aussi de votre propre manière de travailler. Moi qui n'ait pas beaucoup de force dans les bras et le dos, je privilégie comme ma grand mère la fourche pour retourner la terre, plutôt que la bêche. Nous nous sommes équipés d'une pelle, d'une fourche, d'une bêche, d'un petit râteau et d'une petite pelle ainsi que d'un sécateur.


Pour retourner l'herbe, nous utilisons une fourche ou une pelle, et pour la purifier, nous utilisons un râteau. Nous retirons au maximum les racines et les cailloux et nous retournons notre terre. Nous en profitons pour ajouter le compost qui s'est formé toute l'année dans le bac afin de la nourrir, et nous en profitons pour rajouter un peu de terreau. Ensuite nous la laissons reposer.


3. Le calendrier du potager


La prochaine étape pour vous consistera à connaitre le calendrier des semis, des repiquages et des récoltes de vos fruits et légumes. Pour vous aider à y voir plus clair, j'ai réalisé pour vous ce petit calendrier du potager.

Gardez en tête que chaque variété est très différente, et donc qu'il faudra suivre les instructions données sur le paquet de graines que vous achèterez. Certaines ont besoin d'être semées en godet sous serre avant d'être repiquée, d'autres se sèment en pleine terre.


N'hésitez pas à enregistrer ces images ou à les sauvegarder dans l'un de vos tableaux Pinterest.


Le calendrier des semis au potager



Le calendrier des récoltes au potager


Attention, encore une fois, référez vous aux instructions de votre paquet de semi, car certaines données changent en fonction de l'espèce.



4. Comprendre la différence entre semer et repiquer


Le fait de semer correspond au fait de planter les graines en terre en fonction des indications spécifiques à chaque espèce de légume ou de fruit, le repiquage quant à lui correspond au fait d'ajouter à votre jardin un plan ayant déjà grandit un peu dans des conditions plus favorables, généralement achetés en godets.


Le fait de privilégier l'une ou l'autre des solutions dépendra avant tout de l'époque à laquelle vous préparez votre jardin, de la qualité de votre sol ou encore de votre envie/flemme. Vous pourrez trouver des plans à repiquer en jardinerie, généralement pas très loin des graines.


Ce qui changera vraiment, c'est le mode d'inclusion au jardin. Le fait de semer nécessite parfois d'éclaircir certains légumes. Lorsque vous repiquez, vous repiquez directement à l'endroit définitif auquel se trouvera votre plante. Le temps avant la récolte est diminué étant donné que le plan est plus grand, cela vous demandera cependant un peu de surveillance et de soin pour vous assurer que votre plan reparte. Le terreau, l'engrais et l'eau seront vos alliés.


5. Définir quels légumes font copains-copains


En effet, il existe certains légumes qui ne s'entendent pas lorsqu'ils sont plantés à côté, et à contrario, d'autres qui poussent très bien ensemble et se complètent.


La visualisation de votre futur jardin vous permettra d'envisager sa forme et sa taille grâce aux informations que vous trouverez sur les légumes que vous souhaitez planter et leur association avec les autres plantes.


Afin de ne pas appauvrir votre terre, et permettre à votre potager de perdurer à travers les années, vous devrez aussi prévoir la rotation de vos plans, tout en respectant les plans ayant poussé avant comme ceux qui pousseront après. Ces différentes techniques demandant de nombreuses explications, je vous invite à consulter cet article sur l'association des légumes au potager.


N'hésitez pas à faire un schéma ou un dessin représentant votre futur potager dans ses mesures prévues afin de déterminer ce que vous planterez et où.


Lancez-vous!


Avoir la main verte, ça ne s'improvise pas, ça s'apprend ! Alors au risque d'essuyer quelques échecs parfaitement normaux, lancez-vous et découvrez par la pratique ce que ça fait d'avoir un potager.


Patience, respect des consignes, régularité et entretien seront de rigueur, mais vous serez fier de déguster le fruit de votre labeur : des fruits et légumes du potager, frais, murs et remplis de vitamines!


Vous êtes arrivés à la fin de cet article sur la façon de débuter au potager. Merci pour votre lecture.



Article écrit par @Aty_pique Rédactrice web, Community Manager, Webmaster

Rejoignez moi sur les réseaux sociaux :

Facebook : @Atypiqueoff

Instagram : @Aty_pique

Pinterest : @Aty_pique

Pour ne rien rater, inscrivez-vous à notre Espace Membre

Ou à notre Newsletter (Un seul e-mail par mois)

©2019 Site créé par  Aty_pique.

Conception de site Web ; Community Manager ; Photographe à Bourg en Bresse

contact@aty-pique.com - 07 56 97 72 08